De la décence en Statistiques ? Matomo comme serveur de stats

, par Christophe Bresso

Ces temps-ci, il est énormément question de protections des données personnelles. Alors, sommes-nous obligés de transmettre toutes les informations sur le trafic que notre site génère à un service tiers à des fins de statistiques ?

Vous aimeriez bien connaître assez finement le trafic de votre site sans pour autant transmettre vos données à des régies publicitaires. Il existe des alternatives libres à Google Analytics et autres. Dans un précédent article, je vous ai présenté GoAccess qui analyse les logs de votre site. L’inconvénient de ce fonctionnement, c’est qu’il y a tout plein de statistiques que l’on ne peut pas faire, ou en tout cas que GoAccess ne produit pas comme par exemple combien de temps en moyenne un visiteur reste sur une page, le taux de rebond, les pages d’entrée, de sortie, la réalisation d’objectifs... C’est pour ces raisons qu’aujourd’hui, je vais vous expliquer l’installation de Matomo.

Matomo était connu auparavant sous le nom de Piwik. Il est surnommé le "google analytics killer". Il fonctionne suivant le même principe avant un bout de code en JavaScript sur chaque page dont vous souhaitez analyser le trafic. Son installation prend 5 minutes. Si vous souhaitez en savoir plus, voir ici.

Première étape : MySQL

Matomo utilise php et Mysql pour fonctionner.

Pour sécuriser le fonctionnement de votre serveur, il est préférable de créer un utilisateur mysql spécifique à ce serveur. Si jamais le mot de passe d’accès à la base de donnée était piraté, le pirate n’aurait pas accès à l’ensemble des bases (e-mails, site...).

Sur la console, connexion au serveur MySQL en tant que root

mysql -u root -p

Entrez le mot de passe que vous avez utilisé lors de l’installation de MySQL.

Création de la base de données "matomo", donnez le nom que vous voulez. N’oubliez pas le point virgule en fin d’instruction.

mysql> CREATE database matomo;

Création de l’utilisateur "matomo" ou comme vous voulez et ajout des permissions

mysql> CREATE USER 'matomo'@'localhost' IDENTIFIED BY '1MotDePasseSécurisé!!';
mysql> GRANT USAGE ON *.* TO 'matomo'@'localhost';
mysql> GRANT SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, CREATE, DROP, ALTER, CREATE TEMPORARY TABLES, LOCK TABLES ON matomo.* TO 'matomo'@'localhost';

Vous quittez la console MySQL

mysql> exit

Vous pouvez maintenant passer à l’installation de Matomo

Installation de Matomo

Création du répertoire où se trouvera le serveur

mkdir /usr/share/stats
cd /usr/share/stats

Téléchargement et décompression de l’archive

wget https://builds.piwik.org/piwik.zip && unzip piwik.zip

Dans Nginx vous avez déterminé le répertoire où est installé votre site et en plus la connexion est déjà sécurisée. Pour conserver tous ces bénéfices non-négligeables, vous allez rendre votre serveur de statistiques accessible à cette adresse : https://votresupernom.fr/stats. Pour cela, il suffit de créer un lien symbolique dans le répertoire du site vers le répertoire où se trouve le fichier index.php de matomo.

ln -s /usr/share/stats/piwik /var/www/html/votresupernom.fr/stats

Modification du propriétaire à www-data et des droits

chown -R www-data:www-data /usr/share/stats/piwik
chmod -R 0755 /usr/share/stats/piwik/tmp

Là, vous vous connectez avec le navigateur à https://votresupernom.fr/stats et vous choisissez votre langue pour l’installation.

À cette étape, Matomo vérifie la configuration de votre système. Si vous avez suivi mes autres tutoriels, vous n’aurez pas grand chose à corriger, voir rien comme dans mon cas. Si jamais, faites les corrections indiquées.

Ici, vous renseignez l’utilisateur, son mot de passe et la base de donnée que vous avez créée précédemment.

Jusque là, tout va bien... Vous allez créer un super-utilisateur. C’est lui qui pourra ajouter de nouveaux sites si vous souhaitez que Matomo génère des stats pour d’autres sites.

Vous ajoutez votre site, vous pourrez en ajouter d’autres plus tard.

Voilà le code que vous pourrez ajouter à toutes les pages de votre site. C’est pas obligé de le copier là maintenant tout de suite. Vous y aurez accès lorsque vous vous connecterez et si vous utilisez un CMS (Spip, wordpress, Drupal) il existe des plugins spécifiques.

Respect de la vie privée de vos visiteurs, délicatesse oblige.

Première connexion

Be Fun n’ Go

Sur le même thème, vous apprécierez peut-être :

Évènements à venir

N'hésitez pas à vous inscrire